Back to bib

Bon voilà, j’ai fini mon périple et me voici de nouveau à Whitechapel pour les 2 dernières semaines. Sincèrement, ca m’a fait plaisir d’être accueillie par un chaleureux « Welcome home » ;). Voici un petit retour sur mon grand tour les Idea stores, les livres, les gens, les cours, et tout ça.

SAM_1726Cette semaine, j’ai vu passer une délégation de 30 bibliothécaires finlandais venus chercher l’inspiration ici. Les équipes des Idea stores ont conscience d’avoir été un modèle très novateur qui a contribué à bouger les lignes (la présence de cours est par exemple assez courante désormais dans les bibliothèques londoniennes). Ils sont aussi conscients que leur modernité fête ses 15 ans et que des trains sont passés depuis, dans lesquels ils ne sont pas toujours montés … Mais globalement, on y ressent une fierté à travailler pour les gens et la communauté, et une incertitude de l’avenir.

Le contexte de crise revient sans cesse, et les équipes se savent relativement privilégiées dans le panorama britannique. Le Council est fier de son modèle et peu disposé à couper dans les budgets, même si la menace est réelle.

J’avais signalé au début de mon stage ce prêt/retour des documents organisé à l’échelle de 17 borroughs sur les 32 du Grand Londres. Ce consortium permet surtout d’acquérir la quasi totalité des ressources physiques et numériques des Idea stores. Ces acquisitions mutualisées offrent de substantielles réductions, via des contrats de 4 ans pour l’ensemble de cette zone qui couvre 4 millions d’habitants. Ceci les rend plus solides dans un contexte de subvention gouvernementales divisées par 2 en 5 ans, alors que la population s’accroît.

Des orientations revues

Je vous ai beaucoup parlé du rôle social des Idea stores, qui passe par les cours, la multiplication des services et l’insertion dans le quartier. En matière de bibliothèque,
SAM_1148Je ne m’attendais pas à une mission aussi recentrée autour de la lecture, alors même que les cours ont un spectre hyper large (du fitness au tricot, en passant par l’art floral ou la photo). La plupart des animations assurées par les bibliothécaires ont vocation à faire du lien social via et autour de la lecture. Cf. les nombreux clubs de lecture, pour publics variés et divers.

On les a accusés d’être des supermarchés culturels, ils ont mis en place il y a quelques années la Core Collection. Dans tous les domaines, sont identifiées des œuvres fondatrices ou incontournables, bref, ce qu’on ne peut pas pilonner sans racheter. En matière d’offre documentaire encore, j’ai déjà évoqué leur bibliothèque numérique, abonnements musicaux et ressources de formation. Ceci compense une collection minimaliste de CD et de DVD. Il y a quelques jeux de société pour les enfants, et une Wii dont on ne se sert plus. Un train raté ? Ca n’est pas perçu comme tel ici. La lecture, l’inclusion numérique, l’aide à l’emploi et à la santé constituent les axes principaux et la rigueur budgétaire contraint à des choix assumés.

Connaissances, compétences et collections

SAM_1716Les livres arrivent prêts à être mis en rayon : ils sont passés de 45 jours de traitement à 2 car l’intégralité du circuit documentaire est externalisé, de l’acquisition au traitement. Le choix des livres est centralisé, global, et fondé sur une connaissance statistique pointue des potentiels emprunteurs. Certains bibliothécaires regrettent les moments passés à choisir les livres mais il est vrai que ça libère un temps considérable qui a permis de réorienter toute l’activité autour de l’accueil.

Comment les bibliothécaires connaissent-ils leurs collections, alors même qu’on leur demande d’être des passeurs de livres ?

A posteriori. Les statistiques sont analysées chaque semaine et envoyées à l’encadrement par les Stock champions, dont la fonction est tournante. Tout le monde, à un moment ou à un autre, aura le nez dans les taux de rotation.

Et elles donnent quoi, ces stats ? 2014 : 1 018 000 prêts pour 358 000 documents (auxquels s’ajoutent 16900 livres numériques et e-livres audio téléchargés.), ce qui est comparable aux ratios qu’on trouve dans le 18e arrondissement pour un nombre d’habitants équivalent. (Aparté : pour produire leurs stats sur les collections, ils utilisent un site externe à leur SIGB – Collection HQ – à qui ils paient un abonnement et qui semble très utilisé chez les anglo-saxons ). L’immense différence entre eux et Paris tient à la part de la population qui fréquentent les bibliothèques (56,6% contre 13 à Paris et 45 de moyenne anglaise).

SAM_1731Tous les ans, un Stock Action Plan est rédigé, déterminant les besoins spécifiques d’une bibliothèque.  Ledit Stock Plan recense aussi toutes les étagères de présentation et les thèmes prévus ( et elles représentent une part non négligeable du mobilier !).

La connaissance est aussi très intuitive et apprise sur le terrain, en rangeant des livres sans cote. Puisqu’ils n’achètent pas les fonds,  c’est en rangeant qu’on devient rangeron bibliothécaire. Tâche rendue ardue par l’absence de cotation, conservée uniquement pour les documentaires. Pour moi, ça restera un mystère d’organisation dont je ne suis pas certaine de comprendre l’intérêt. Pour ressembler à une présentation de librairie, on accentue la difficulté à ranger et le temps à y consacrer. D’autre part, on ne s’embarrasse pas de cohérence et si la cote a changé, l’ancienne n’a pas pour autant été ôtée. Allez donc savoir que cette star s’est sortie d’une terrible maladie, ce qui la range illico en Biographies, et non pas en histoire-vraie-qui-parle-de-maladie

20151022_151418 (1)Et pour finir, cette initiative récente qui consiste à prendre le thé pendant une heure, 3 collègues différents chaque semaine, pour se parler devant des petits gâteaux du dernier livre qu’on a lu. J’en sors, j’ai beaucoup apprécié !

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s